04.08.2021

Communiqué de presse

Un jeune scientifique suisse récompensé par une médaille de bronze à l’Olympiade internationale de chimie

La 53ème Olympiade internationale de chimie (IChO) a eu lieu du 25 juillet au 2 août 2021. 312 jeunes scientifiques y ont participé et les meilleur·e·s ont reçu des médailles et des mentions d’honneur. Deux des quatre participant·e·s suisses ont été distingué·e·s:

Photo d'équipe pendant l'excursion au Musée Rietberg. De gauche à droite: Jessica Kurmann, Anastasia Sandamirskaya, Antoine Chèvre, Sandro Pfammatter. (Image: Daniel Isler).

Capture d'écran de la cérémonie d'ouverture virtuelle (IChO 2021).

Lors d'un examen long et pointu à l'EPF Zurich, les participant·e·s ont mis leurs connaissances à l'épreuve. De gauche à droite: Sandro Pfammatter, Antoine Chèvre, Anastasia Sandamirskaya, Jessica Kurmann. (Image: Richard Walter)

Maurice Cosandey (gauche) und Mario de Capitani (droite), volontaires des Olympiades suisses de chimie, corrigeant des examens. (Image: Patrik Willi).

 

  • Antoine Chèvre, CEJEF Division Technique (JU)
  • Jessica Kurmann, Aprentas Ausbildungszentrum Muttenz (BL)
  • Sandro Pfammatter, Kollegium Spiritus Sanctus Brig (VS)
  • Anastasia Sandamirskaya, Hull's School (ZH)

 

Sandro Pfammatter a reçu une médaille de bronze et Jessica Kurmann une mention d’honneur.

 

Une belle performance malgré l'absence d'avantage

« Cette année encore, il n’y avait pas d’examen pratique - ce qui normalement joue en faveur de la Suisse. De plus, il y avait 80 délégations en lice! C’est donc une belle performance » , commente Patrik Willi, président de l’Olympiade suisse de chimie. Sandro Pfammatter, quant à lui, est ravi d’avoir décroché une médaille : « Au début, j'étais sceptique, car l'épreuve m’a semblé assez difficile. Mais lorsque j’en ai discuté avec les autres, j'ai réalisé que je pouvais déjà être fier de ce que j’avais fait ». L'examen du 28 juillet a duré cinq heures. Celui-ci comportait neuf exercices sur divers sujets. Un d’entre eux portait notamment sur la manière dont l'hydrogène gazeux s'accumule et est absorbé à la surface du métal. « Ce phénomène est extrêmement intéressant et peut être utilisé comme moyen de stockage pour les énergies renouvelables », explique Patrik Willi.

 

Salutations du Japon

Tous·tes les participant·e·s auraient dû se rendre au Japon, mais en raison de la pandémie, le concours a dû se dérouler de manière virtuelle. Grâce à une application dédiée à l'événement, les organisateur·rice·s ont pu offrir un espace de rencontre virtuel qui a réuni des jeunes des quatres coins du monde. « Personnellement, j'ai été très déçue de ne pas avoir pu aller au Japon », confie Jessica Kurmann. « Mais tous les efforts qui ont été fait pour nous proposer une expérience unique m’ont touché ». L'équipe suisse a participé à la compétition depuis Zurich, où elle a également suivi son propre programme d’activités.

 

La chimie, c’est leur élément!

Les participant·e·s aux Olympiades de chimie ont une chose en commun : leur passion. « J'aime décrypter les liaisons complexes », déclare Jessica Kurmann. Après son apprentissage et un séjour à l’étranger, elle désire commencer des études de chimie à l'ETH Zurich. Quant à Anastasia Sandamirskaya,  elle aime explorer notre monde à travers les atomes et les molécules. Elle désire étudier les mathématiques qu’elle considère comme « le langage de toutes les sciences ». Sandro Pfammatter qui effectue actuellement son service militaire aimerait ensuite étudier dans l'une des EPF. Pour lui, nous sommes entouré·e·s par la chimie  : « Chacun d'entre nous a besoin chaque jour de produits directement ou indirectement liés à la chimie ».

 

L'IChO débarque en Suisse ! L'Olympiade internationale de chimie se déroule chaque année dans un pays différent. En 2023, l'Olympiade suisse de chimie et l'ETH Zurich organiseront l'événement en Suisse pour la première fois. Du 16 au 25 juillet 2023, plus de 900 participant·e·s, mentors et volontaires de 90 pays sont attendus. En plus de deux examens de chimie, les jeunes talents découvriront la Suisse en participant à de nombreuses activités culturelles.

Liens

 

Images

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton.

 

Contact

Lara Gafner

Chargée de communication

Olympiades de la science
Université de Berne

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 31 631 51 87

l.gafner@olympiad.ch

 

Autres articles

Économie

Faîtière

Die Olympiade der Schweizer Nachwuchsökonomen

Am 06. Mai fand in Zürich das nationale Finale der Schweizer Wirtschafts-Olympiade statt. Zehn Jugendliche aus fünf Kantonen versuchten die Jury zu überzeugen. Vier von ihnen wurden mit Medaillen ausgezeichnet und werden die Schweiz Ende Juli an der Internationalen Wirtschafts-Olympiade vertreten.

Économie

Faîtière

Die Olympiade der Schweizer Nachwuchsökonomen

Am 06. Mai fand in Zürich das nationale Finale der Schweizer Wirtschafts-Olympiade statt. Zehn Jugendliche aus fünf Kantonen versuchten die Jury zu überzeugen. Vier von ihnen wurden mit Medaillen ausgezeichnet und werden die Schweiz Ende Juli an der Internationalen Wirtschafts-Olympiade vertreten.

Chimie

Faîtière

Les jeunes scientifiques se disputent des places sur le podium des olympiades de chimie

Au total, 18 jeunes ont fait vaciller les becs Bunsen du 18 au 23 avril à l'EPF de Zurich. Les champion-nes des olympiades suisses de chimie s'étaient imposé-es face à plus de 400 participant-es à l'origine. Pendant la semaine de la finale nationale, elles/ils se sont disputé les places du podium.

Biologie

Faîtière

Olympiades suisses de biologie: un microscope et un scalpel pour une médaille

Compter des pétales de fleurs, disséquer des pieds de porc, manipuler des gènes: voici les défis que les jeunes talents des olympiades de biologie ont été amenés à relever. Les 17 meilleur-es des 1800 candidat-es au départ ont participé à la finale du 19 au 24 avril à Berne.

Mathématiques

Faîtière

Des mathématiciennes suisses s'affirment aux Olympiades européennes de mathématiques

Plus de 200 jeunes femmes. 57 pays. Une passion commune : les mathématiques. Les European Girls' Mathematical Olympiad (EGMO) se sont déroulées en Hongrie du 6 au 12 avril. Quatre gymnasiennes y ont participé et ont ramené en Suisse des médailles dans leurs bagages.

Linguistique

Faîtière

Les lauréat·e·s des toutes premières Olympiades suisses de linguistique sont connu·e·s

Pour la toute première fois, le 26 mars, la finale des Olympiades suisses de linguistique a eu lieu à l'Université de Berne. Les noms des lauréat·e·s ont été annoncés le 12 avril: ils·elles feront partie de la première délégation suisse aux Olympiades internationales de linguistique.