20.07.2022

Communiqué de presse

Médaille de bronze et mention d'honneur pour les écoliers suisses aux Olympiades internationales de chimie

326 jeunes talents issus de plus de 80 pays ont plongé dans le monde des molécules, des éléments et des réactions. Organisées du 10 au 18 juillet, les olympiades internationales de chimie (IChO) se sont déroulées pour la troisième fois en ligne en raison de la pandémie. Pour les quatre participants suisses, l'événement ne s'est toutefois pas limité à l'écran: ils ont passé une semaine riche en expériences à Bâle avec les équipes d'Autriche et d'Allemagne.

Les trois équipes après l'examen à l'Université de Bâle. Photo : Sylvia Stefani (AT).

De gauche à droite : Cedric Bärlocher Aguilar, Yannik Straumann, Silas Waldvogel et Thomas Zaugg lors de la finale nationale en avril. Photo : Mirjam Sager (Olympiades des sciences).

Participants à la fabrication de quantum dots dans le laboratoire de l'Université de Bâle. De gauche à droite : Frederike Saal (DE), Tim Enders (DE), Felix Schubert (DE) et Antonia Rimpf (Université de Bâle). Photo : Uta Purgahn (DE).

Les trois équipes avec leurs guides près du Kaiserstuhl, près de Fribourg-en-Brisgau. Photo : Uta Purgahn (DE).

Les trois équipes avec leurs guides lors de l'excursion d'une journée à Berne, derrière le Palais fédéral, guidées par Marco Gerber. Photo : Uta Purgahn (DE).

L'équipe suisse:

 

  • Cedric Bärlocher Aguilar, Gymnasium Burgdorf (BE)
  • Silas Waldvogel, Kantonsschule Schaffhausen (SH)
  • Thomas Zaugg, Gymnasium Kirchenfeld (BE)
  • Yannik Straumann, Berufsbildungszentrum Baselland (BL)

 

Silas Waldvogel a gagné une médaille de bronze et Yannik Straumann a été récompensé par une mention d'honneur.

 

Des épreuves exigeantes

 

«Je suis soulagé et satisfait de notre résultat», commente Patrik Willi, président des Olympiades suisses de chimie. Le classement s'est décidé lors d'un examen théorique de cinq heures le 13 juillet. Ce dernier a été certes très éprouvant, mais pas aussi difficile que Willi l'aurait attendu de la part du pays hôte, la Chine. Il fallait une bonne compréhension de la chimie et beaucoup de déduction logique pour trouver la bonne solution avec les informations et les équations données. Il n'y a pas eu d'examen pratique lors du concours virtuel, regrette Willi. Le travail et les expériences au laboratoire sont normalement le point fort des participant-es suisses.  

 

De la chimie et plus dans la région trinationale D-A-CH  

 

Les jeunes chimistes n'ont toutefois pas dû entièrement renoncer à la pratique. La Suisse, l'Autriche et l'Allemagne ont en effet passé la semaine à Bâle. Ils sont ainsi pu non seulement suivre ensemble l'événement en ligne, mais aussi un programme cadre sur place organisé pour leurs participant-es. A l'Université de Bâle, les jeunes ont passé une journée riche en apprentissage au laboratoire. Des activités touristiques, telles que la visite du musée Tinguely ou du musée de la pharmacie, ou des excursions à Fribourg-en-Brisgau et à Berne leur étaient également proposées. L'ambiance était excellente, raconte Silas, en particulier lors des jeux de cartes à une heure du matin.

 

La science des solutions

 

Cedric, Silas, Thomas et Yannik recommandent vivement les olympiades. «Les week-ends de préparation avant les IChO étaient géniaux», rapporte Thomas. «Nous avons pu bénéficier d'un accompagnant quasi individuel». En tant qu'apprenti, il a acquis de nombreuses connaissances au niveau théorique, explique Yannik. Lorsqu'on leur demande ce qui les fascine dans leur branche, les jeunes débordent d'enthousiasme. «Les réactions simples me fascinent énormément», répond Silas. «Le fait que nous puissions observer notre monde et ses transformations à un niveau aussi élémentaire fait de la chimie "la science des solutions"». «En Chimie, ce qui est fascinant, c'est de pouvoir former de grosses molécules à partir d'éléments simples. Les chimistes sont les seul-es scientifiques qui créent leur propre objet d'étude», ajoute Yannik. Après la fin de l'école secondaire, nos participants olympiques poursuivront leur fascination. Silas et Yannik souhaitent étudier la chimie à l'EPFZ. Cedric et Thomas s'intéressent à des études en chimie à l'EPFL, plus précisément en Life Science Engineering.

 

L'année prochaine, les Olympiades internationales de chimie se dérouleront pour la première fois en Suisse. Du 16 au 25 juillet 2023, 300 jeunes talents de plus de 90 pays seront réunis à Zurich. Ils montreront sur le papier et en laboratoire ce dont ils·elles sont capables, noueront des contacts et apprendront à connaître le pays hôte. L'ETH Zurich et la Swiss Chemical Society font aussi partie du comité d’organisation. www.icho2023.ch 

 

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Dix Olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 4000 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, linguistique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme nationale.

Liens

 

 

Images

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton

 

Contact

Lara Gafner

Responsable Média

Olympiades de la science

Université de Berne

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 78 629 14 44

l.gafner@olympiad.ch

 

Autres articles

Faîtière

Géographie

Les gagnants en géographie

La finale nationale des huitièmes Olympiades suisses de géographie a eu lieu le 12 novembre à Kreuzlingen. Quatre des quinze participant-es ont gagné une médaille d'or et représenteront la Suisse lors des Olympiades internationales de géographie en Indonésie l'été prochain.

Informatique

Les Suissesses programmées pour le podium aux olympiades européennes d'informatique pour les jeunes femmes

Initiées par la Suisse l'an dernier, les European Girls' Olympiad in Informatics ont eu lieu pour la deuxième fois du 16 au 23 octobre. Les élèves talentueuses issues de plus de 40 pays ont passé le concours en Turquie. Les quatre participantes suisses ont été récompensées par des médailles.

Physique

Résultats du premier tour 22/23

838 élèves ont pris part au premier tour des Olympiades de Physique cette année. Sur ce nombre, 135 ont décroché une invitation pour l'entraînement d'automne et le deuxième tour. 8.4 points sur le maximum de 21 étaient nécessaires pour se qualifier définitivement.

Informatique

Silber und Bronze für Schweiz an RMI und BOI

Vom 3. bis 8. Oktober fand die Balkan Olympiad in Informatics (BOI) gemeinsam mit dem Romanian Master of Informatics (RMI) in Bukarest statt. Dabei waren aber nicht nur Länder des Balkans vertreten, sondern Teilnehmende aus 16 Ländern, inklusive der Schweiz.

Faîtière

Une rétrospective ludique de l'année écoulée : l'OlyDay 2022

Des jeux, des snacks, du slam, une remise de prix, des retrouvailles comme de nouvelles rencontres : telle fut la recette du succès de l’OlyDay 2022. La fête de clôture des Olympiades de la science a rassemblé les participant·e·s et bénévoles des dix associations.

Faîtière

Mathématiques

Quatre médailles pour la Suisse aux Olympiades de mathématiques d'Europe centrale à Berne

Les jeunes mathématicien-nes européen-nes étaient à Berne, ville hôte, du 25 au 31 août. Aux Olympiades de mathématiques d'Europe centrale (MEMO), 60 jeunes participant-es se sont disputé des médailles, ont découvert les montagnes en randonnée et savouré le chocolat suisse.